Conserver les affiches de cinéma originales - le guide

 

Un minimum de précautions et de bon sens suffisent à la bonne conservation de vos affiches de cinéma originales.

Note : ces conseils valent aussi pour les photos de films de collection.

 

 

Manipulation des affiches

Tout d’abord, manipulez vos documents de collection avec précaution et sur une surface nette et sans aspérités. En effet les pliures, tâches et déchirures inopinées peuvent en altérer la valeur et la beauté. Quelques erreurs classiques, à éviter : poser une boisson, de la nourriture ou un cendrier sur le plan de travail, déplier une affiche sur le sol sans en avoir vérifié la propreté... Les plus méticuleux d'entre nous utiliseront des gants en coton blanc mais attention, les gants diminuent sensiblement la dextérité.  

 

Précautions avant stockage des affiches

Assurez vous que votre document est propre et débarrassé de toute impureté (scotch, pâte collante, insecte, substance non identifiée...) qui continuerait à altérer votre document durant le stockage. Soyez prudent toutefois : si le retrait du scotch (par exemple) présente un risque de déchirement, mieux vaut laisser le scotch en place. Dans tous les cas, s’il s’agit d’un document de valeur, il est préférable de confier le nettoyage et la réparation du document à un restaurateur professionnel.

Important : si le document sent le moisi sans présenter de moisissure visible, vous pouvez le disposer dans une pièce aérée ou ventilée jusqu’à ce que l’odeur disparaisse. Veillez ensuite à isoler le document dans une enveloppe, pour éviter la contamination de vos autres documents de collection. La tâche se complique si le document présente des moisissures visibles : isolez le document dans une enveloppe plastique et contactez rapidement un restaurateur.

 

Zone de stockage et contenants des affiches

Le stockage ou l’affichage doit être réalisé dans un endroit propre, frais et sec, à l’abri de la lumière directe du soleil qui décolore les visuels. Et si possible surélevé pour limiter les dégâts en cas d’inondation.

En effet, les facteurs principaux intervenant dans la dégradation du papier sont l'humidité, la chaleur, la lumière et l'attaque des acides contenus dans le papier : ainsi si l'atmosphère est trop humide des moisissures peuvent se développer, de même avec l'action du temps les acides résiduels du procédé de fabrication du papier peuvent dégrader ledit papier, sans oublier les acides contenus par les éléments en contact avec le document (enveloppe kraft, sac, autres documents de collection).

Ainsi, en cas de stockage prolongé, il est recommandé d’assurer une séparation physique non acide entre vos documents, afin d’éviter qu’ils ne s’altèrent mutuellement, par exemple en utilisant des intercalaires non acides. L’idéal est de les ranger séparément dans des enveloppes papier ou plastique sans acide. Ce type de fournitures se trouve sur internet, ou dans les magasins de fournitures d'artistes, d'encadrement, de restauration, ainsi que certaines papeteries au détail. La mention « non acide » ou « sans acide » doit être clairement spécifiée.

En cas de stockage prolongé, les enveloppes papier ou plastique parfois fournies par les studios avec les photos d'exploitation et photos de presse doivent être stockées séparément, car les acides qu’elles contiennent peuvent altérer les photos.

 

Stocker les affiches : pliées, à plat ou roulées ?

La question se pose en effet essentiellement pour les affiches de cinéma, qui sont suffisamment grandes et souples pour être éventuellement roulées. Ainsi une photo cartonnée ne peut être conservée qu’à plat, par exemple dans un classeur ou encadrée.

==> Stockage à plat

Cette méthode est idéale pour la bonne conservation des affiches, mais elle est gourmande en espace de stockage. Il faut si possible placer des séparateurs non acides entre les affiches, idéalement des enveloppes séparées pour permettre de les consuler facilement, et surtout entreposer le tout dans des boites de stockage (si possible non acide) pour les préserver de la poussière. Glisser des affiches non protégées sous son lit en compagnie des moutons de poussière est fortement déconseilé...

==> Stockage roulé

Comme le stockage à plat, cette méthode a l’avantage de ne pas abîmer les affiches. Contrairement au stockage à plat, elle nécessite relativement peu de place. Plusieurs affiches peuvent être roulées ensemble (idéalement avec des séparateurs sans acide si le stockage est prolongé), le rouleau obtenu sera ensuite placé dans un plastique sans acide, et finalement glissé dans un étui rigide (tube, triangulaire ou carré).

==> Stockage plié.

Le stockage plié est très pratique ; une affiche pliée prend très peu de place et offre un grand nombre de formules de stockage : dans une boite, un classeur, une armoire. L’inconvénient majeur d’un stockage plié est qu’il fragilise le document au niveau des lignes de pliure, pouvant provoquer la cassure de l’encre et donc des lignes blanches voire des déchirures. Ces effets sont amplifiés par un poids important supporté par l’affiche, par le dépliage/pliage répété, par un environnement acide qui attaque en premier lieu les parties fragilisées de l’affiche, à savoir les pliures.

La conservation des affiches à l’état plié est cependant couramment pratiquée par les collectionneurs, et ne pose pas de problème majeur si les précautions de base ont été prises.

Important : le stockage plié ne concerne bien entendu que les documents déjà pliés. Il est en effet fortement déconseillé de créer des pliures volontairement, car les pliures fragilisent les documents et qu’une affiche sans pliure a plus de valeur que la même affiche pliée.

 

Sachant tout cela, vous pouvez maintenant décider du mode de stockage le plus adapté pour vos documents de collections.

 

Collectionneurs, consultez notre page : affiches de cinéma originales disponibles

Nous espérons que cette page vous a été utile,

Amicalement,

L'équipe Mauvais Genres.